Les Causeries d'Anna 6oc/Tz'i

Publié le par Annick Ghione

250px-Palenque 09

15 Février 2012 le 6oc/Tz'i

 

Symbolisme : OC est, comme AKBAL et CIMI, un glyphe de jour lié au cycle de la vie et de la mort. OC signifie à la fois le seuil du monde du dessous, le premier pas dans les ténèbres, le chien fidèle qui guide nos pas, la fidélité qui survit à la mort, flamme de la foi qui éclaire le chemin dans les plus sombres moments. 

Les rois et aristocrates mayas étaient enterrés avec leur chien. Des figurines de chien sont placées près des tombes dans certaines tribus mayas encore de nos jours.

Personnalité : les natifs OC partagent avec l’animal chien bien des traits de caractères. 

Les natifs OC sont loyal, prompts à aider et ont un esprit coopératif. Ils ont un fort instinct de groupe et un profond sens de l’amitié. Ils sont constants, dévoués et restent près des leurs quelque soit les situations, bonne ou mauvaise. Ils incarnent en quelque sorte la loyauté et savent l’inspirer chez d’autres. Ils sont de bons et fidèles conseillers qui ne laissent pas tomber ceux qu’ils aident. 

En maya Quiche, OC se dit TZ’I ce qui signifie : loi, autorité, fidélité, justice. Les natifs OCne sont pas des leaders nés, ils sont plutôt des bons membres d’équipe et en cela ils manquent d’indépendance et peuvent parfois compenser ce manque en imposant leur autorité aux autres. Ils ont d’ailleurs un rapport particulier à l’autorité, notamment paternelle. L’animal chien, dit-on, ne reste-t-il pas toute sa vie un enfant... 

Les natifs OC, comme l’animal chien, aiment s’amuser et, d’une manière plus générale, aiment s’adonner à tout ce qui peut leur apporter du plaisir. La sexualité débordante associée à OC était un motif de mauvaise réputation pour tous les natifs de ce glyphe chez les anciens mayas.

 

Aujourd'hui :

Pour aider à rompre avec un comportement de dépendance : Bottlebrush et Boronia en Fleurs du Bush Australien

Bottlebrush permet d'aller de l'avant alors que Boronia libère des obsessions.

La méditation, la relaxation, sophrologie, ou pratique de technique apaisante peuvent participer grandement au "lâcher la prise"  dans la vie quotidienne et ainsi développer le calme mental.

    La relaxation est une démarche spécifique, dont le but est la détente, ne confondez pas détente devant la télé par exemple, en fait il s’agit de relacher totalement les muscles, pour atteindre une grande détente mentale.

Il s’agit d’apporter des images positives au cerveau, alors profitez en pour vous faire du bien...

Je conseille souvent de porter son attention sur la respiration, juste sentir l'air qui passe à l'intérieur des narines, la fraicheur à l'inspiration et la tièdeur de l'air réchauffé par la vie intérieure qui s'expulse sur l'expiration. (je vous vois respirer consciemment là...;-) )

 

LA RESPIRATION VENTRALE

La respiration ventrale permet au diaphragme de s’abaisser plus encore, et donc d’apporter plus d’oxygène aux poumons, elle permet une certaine forme de concentration, qui va calmer le rythme cardiaque.

En pratiquant une respiration ventrale quotidiennement le stress peut être diminué considérablement. 

1) Sur l'inspiration gonflez le ventre comme un ballon qui permet à votre diaphragme de s'assouplir

2) Sur l'expiration creusez le ventre au maximum, ainsi vous gonflez la poitrine en permettant au diaphragme d'expulser un maximum d'air de vos poumons

Lorsque l’esprit est calme et reposé, le cerveau assimile beaucoup mieux et avec beaucoup plus d’efficacité et donc tout ce que nous abordons est plus clair, simple, on profite pleinement de tout , etc…

Dans le cas contraire, trop de sollicitations empêchent une bonne maîtrise de soi, de concentration, de disponibilité, etc…

Nous arrivons dans une période où les jours déclinent, et la lumière diminue, ce qui influe sur notre métabolisme. Il faut en tenir compte.

Nous avons des rythmes biologique, qui font partie intégrante de nous, et si nous savons les voir, pouvons en tirer profit.

Aujourd’hui voyons les rythmes cérébraux :

Le cerveau ne travaille pas de façon continue, mais de manière rythmique, avec des alternances.

C’est ce qui explique que nous avons du mal à continuer à lire ou apprendre pendant une longue période. On a beau relire, on ne comprend plus, et l’attention ne se porte plus sur le sujet.

C’est une saturation. Il suffit de cesser un moment, de penser à autre chose, ou de pratiquer un petit balancement de tete pendant quelques minutes, de pratiquer une respiration ventrale, ou autre chose….

Attention, ne pas confondre avec les pensées bouillonnantes à l’esprit, et toutes ces réflexions qui passent, vont et viennent sans cesse…

EN RESUME : conserver une seule pensée à l’esprit n’est pas physiologique.

Vous allez me dire : mais comment calmer l’esprit, avoir une meilleure concentration, …. ?

Et bien, en respectant l’alternance cérébrale. C’est simple non !!

 cube

  Regarder ce cube pendant 1 à 2 minutes.

QUE SE PASSE T’IL ?

Oui, il change de position en alternance, en fonction de votre rythme cérébral.

Recommencez et comptez intérieurement jusqu’à l’alternance.

EST ELLE REGULIERE ?

OUI : bravo, les échanges entre vos deux hémisphères sont réguliers, votre attention est correcte.

NON : vous avez du mal à garder votre attention et vous fatiguez vite.

Pratiquez le balancement de la tete de gauche à droite, ou bien fermez les yeux et pensez à quelque chose d’agréable, ou bien respirer les yeux fermés. PRATIQUEZ LES EXERCICES DE RELAXATION

 

Belle soirée à vous !!

Anna

 

 

Astuce : définition =  Ingéniosité, finesse d'un individu. Procédé qui met en oeuvre de l'ingéniosité ;-)

Me voici qui vous propose mes astuces en rapport au calendrier Maya que je trouve toujours très porteur de sagesse, avec tous mes outils de mieux être. A vous de prendre ce dont vous avez besoin et ce qui résonne le mieux en vous.

Les Causeries : Pour ceux qui comprennent le language des oiseaux, pas besoin d'explication ;-) et pour ceux et celles qui voudraient comprendre et bien je ne me prétend pas détenir un savoir qui me fait être au dessus des autres, non...ce que je sais...je l'ai expérimenté dans ma vie, de femme, de mère, de thérapeute, d'enfant, de conjointe, de collègue...et d'amie. J'aime partager tout simplement ma culture dans le domaine du "je vais bien mieux maintenant" et sais tirer profit de ce que les évènements m'apprennent encore sur mes ressources.

Publié dans Les Causeries d'Anna

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :